06/08/21

Le radar du mois de juillet 2021

Récapitulatif du mois de juillet 2021
Le radar du mois de juillet 2021

Au mois de juillet vous étiez sur une autre planète, débordés de travail ou complètement à plat après votre vaccin. Vous avez donc raté les 3 infos absolument inratables qui figurent ci-dessous.

Volkswagen rachète Europcar.

C’est une histoire d’amour germanique aux multiples rebondissements. En 1988, Vanessa Paradis chante ”Joe le taxi” (on reste sur le sujet de la mobilité), mais surtout, Europcar se rapproche de Volkswagen. Le loueur allemand deviendra d’ailleurs, filiale du constructeur automobile à 100 % en 1999. Cette histoire d’amour devait s’achever en 2006. Europcar, devenu premier loueur européen, est revendu à Eurazéo pour plus de 3,3 milliards d’euros (retenez bien ce chiffre 😉).

Et pourtant… La crise de la Covid-19 a fortement frappé les loueurs de voitures. Au bord de la faillite en 2020, Europcar annonce de grosses pertes. L’entreprise a recours à une procédure de sauvegarde financière. L’année 2020 est très mauvaise pour le loueur de voitures (comme pour ses concurrents) et les rumeurs de rachat se font entendre...

Été 2021, comme un ex qu’on a pas revu depuis des années, Volkswagen revient à la charge et fait deux propositions de rachat. La première est jugée insuffisante, c’est donc la deuxième qui passe. Europcar retombe dans les bras de Volkswagen pour 2,9 milliards d’euros (la bonne affaire 😉).

L’ambition de Volkswagen sur la mobilité.

Le constructeur allemand le sait, l’automobile se transforme à vitesse grand V ! La tendance n’est plus à la possession. En effet, le coût de détention des voitures reste un sujet de préoccupation pour les ménages et les entreprises. Nombreux sont ceux qui préfèrent louer. C’est une difficulté pour les fabricants. Ils rongent leurs marges pour vendre en quantité sur le segment BtoB.

Vous l’avez compris, l’affaire semble assez bonne pour Volkswagen. Le réseau Europcar, permettra de faire encore plus circuler les nouveautés du constructeur allemand. Le groupe Volkswagen profitera de son expertise sur la gestion de flottes. En plus, ce rapprochement permettra d’accroître l’activité de Volkswagen sur les services de mobilités.

Du renouveau pour Europcar ?

Voilà une reprise qui donnera une bouffée d’oxygène au loueur. À ce jour, les effectifs seront conservés et de bonnes synergies devraient avoir lieu. Volkswagen veut devenir le premier constructeur de véhicules électriques au monde. Europcar pourrait avoir une certaine exclusivité sur les modèles innovants de la marque allemande.

Lynk & Co et ALD Automotive

Ça roule !!! Le constructeur sino-suédois (on vous en a parlé, vous vous souvenez ?) a mis sur les routes françaises ses premiers véhicules.

ALD Automotive accompagne Lynk & Co

C’est par l’intermédiaire d’ ALD Automotive que le modèle sobrement baptisé “01” fait ses premiers tours de roues. En accompagnant la marque sur les marchés européens, le spécialiste de la LLD s’offre une voiture désirable et complètement novatrice sur le segment.

Une solution intéressante pour les particuliers comme pour les professionnels. Les véhicules sont connectés, statutaires et propres. Autant dire qu’ils ont les qualités pour être une solution de business travel ponctuelle, ou à plus long terme.

Des défis à relever

Le marché européen reste difficile à conquérir. Le premium allemand a une renommée mondiale. Audi, BMW et Mercedes tiennent le haut du pavé. Les marques françaises proposent un rapport qualité prix intéressant. Les italiennes 😍 et les anglaises sont appréciées pour leurs lignes.

Mais Lynk & Co à des qualités : une plateforme d’origine Volvo, des motorisations hybrides et électriques, une connectivité digne de Tesla ! Et le tout à des prix beaucoup plus raisonnables. L’expérience utilisateur est au cœur du sujet. Une plateforme permet de mettre en location son véhicule Lynk & Co auprès d’une communauté d’utilisateurs. Visiblement, la location de voitures rapproche les gens !

Lime & Moovit

La trottinette c’est chouette 🛴 Lime a été un des précurseurs dans la mise en libre service de trottinettes. Aujourd’hui, il regroupe ses différents moyens de transports dans une application de mobilité (Maas) grâce à Moovit.

Le roi de la micro mobilité

“41% de trajets via une trottinette Lime s’effectuent pendant les heures de pointe. Et, dans la majorité des cas, pour des déplacements domicile-travail ou domicile-école”. Les déplacements professionnels changent. Ils incluent des besoins en micro-mobilité qui s'ajoutent à des transports plus classiques comme le train ou la voiture par exemple. 

C’est pourquoi Lime a fait le pari de diversifier son offre. La société met à disposition des vélos ainsi que des scooters. Tous à motorisation électrique, ils s’inscrivent dans une démarche de mobilité “douce” à destination des grandes villes européennes. Le but est donc de pouvoir disposer de tous ces moyens de transport, dans une même application. Et c’est là que Moovit intervient !

Moovit, l’outil incontournable de la mobilité.

Moovit est un Maas (Mobility as a service), un système qui regroupe plusieurs moyens de transports (privés et publics). Son application permet maintenant de réserver les véhicules Lime dans des trajets divers. Par exemple, réserver une voiture dans une pour se déplacer jusque dans une grande ville, puis, un vélo électrique pour bouger dans le centre. C’est ce qui s’appelle un trajet multi-modal.

En plus de l’apport “tech”, Moovit participe au déploiement de Lime dans 58 pays d’ici les prochains mois. La problématique des embouteillages concerne toutes les métropoles du monde. Une opportunité pour Lime et Moovit de proposer leurs services au plus grand nombre.


Mathieu Gal